Statistiques concernant les accidents au terrain de jeu…

  • Tous les ans, 20 000 à 30 000 enfants canadiens se présentent à un service d’urgence hospitalier en raison d’une blessure subie au terrain de jeu.
  • Environ 70 % des accidents qui surviennent sur un terrain de jeu se produisent dans un parc public ou à l’école.
  • La plupart des blessures subies à un terrain de jeu (75 à 80 %) sont attribuables à une chute.
  • Les blessures les plus fréquentes nécessitant l’hospitalisation sont une fracture au bras (81 %) et une blessure à la tête (14 %).
  • Environ 67 % des chutes au sol surviennent à partir d’une structure de jeu. Les pièces d’équipement de terrain de jeu responsables de la plupart des blessures subies à un parc public ou à l’école sont les grimpeurs. La plupart des chutes à domicile se produisent sur des balançoires

C’est la hauteur à partir de laquelle l’enfant tombe, et la surface sur laquelle il atterrit, qui déterminent s’il sera blessé ou non. L’enfant risque davantage de se blesser dans les cas suivants :

  • Chute d’une hauteur supérieure à 1,5 mètre (5 pieds)
  • Chute à partir d’un grimpeur.
  • Atterrissage sur du béton, de l’asphalte ou du gazon

L’Association canadienne de normalisation (CSA) publie une norme volontaire pour les aires de jeu publiques extérieures [AN/CSA-Z614-F07 (C2012) — Aires et équipements de jeu] en vue de diminuer le risque d’accidents impliquant des enfants dans un terrain de jeu. La norme précise les exigences en matière de conception, installation, inspection et entretien des terrains de jeu publics. La norme CSA formule des recommandations sur ce qui suit :

  • rampes d’escalier, rampes et escabeau;
  • glissières de sécurité et barrières protectrices des plateformes élevées, trottoirs, rampes et escaliers;
  • surfaces comme du sable, gravier fin, bois, paillis d’écorces, caoutchouc ou matières synthétiques, et leur entretien;
  • conception de l’équipement, comme dispositifs de protection contre les chutes pour glissoires;
  • affichage portant l’indication de l’âge des enfants pour qui la structure de jeu a été conçue (2 à 5 ans, 2 à 12 ans, 5 à 12 ans);
  • drainage général de l’aire de jeu et disposition des structures de jeu;
  • critères d’entretien et inspections périodiques en vue de déceler les dangers.