De nombreux programmes d’exercices offerts dans la communauté à l’intention des personnes âgées respectent les normes en matière de prévention des chutes. L’outil de recherche vous aidera à trouver un programme d’exercices dans votre région. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le programme qui répondra le mieux à vos besoins.

Choisissez des exercices d’équilibre

Un programme d’exercices pour la prévention des chutes doit mettre l’accent sur les exercices qui aident à améliorer l’équilibre. On recommande qu’au moins 40 % du contenu des cours soit consacré à des exercices pour améliorer l’équilibre ou la force musculaire.

Que vous fassiez de l’exercice à la maison ou dans le cadre d’un cours, vous feriez dans l’idéal au moins 2 heures d’exercices d’équilibre par semaine. Alors plus le programme comporte des exercices d’équilibre, mieux ce sera. Le tai chi est un exemple d’exercice qui travaille l’équilibre et qui diminue efficacement le risque de chutes.

Vous trouverez dans l’Inventaire des programmes d’exercice pour prévenir les chutes l’Information des consommateurs qui indiquera la portion du cours consacrée aux exercices d’équilibre debout et/ou de force musculaire. Vous saurez ainsi si la portion d’un cours consacrée à l’entraînement à l’équilibre debout et à la force musculaire sera entre 40 % et 60 % ou de plus de 60 %.

Renseignez-vous sur la formation du moniteur ou de la monitrice

Bien que les moniteurs et les monitrices d’exercice ne soient pas obligés d’avoir suivi une formation, nous recommandons que les programmes d’exercice pour la prévention de chutes soient animés par des professionnels tels qu’un ou une physiothérapeute, un ou une kinésiologue ou un moniteur ou une monitrice d’exercice agréé. Les cours inclus dans l’inventaire sont offerts par des moniteurs et des monitrices formés. Si vous avez trouvé un programme ailleurs, renseignez-vous sur la formation du moniteur ou de la monitrice. Il est aussi conseillé que les moniteurs et les monitrices aient une formation en premiers soins et en RCR.

La sécurité d’abord

Prenez toujours en compte la sécurité quand vous faites des exercices qui travaillent l’équilibre. Quand on travaille l’équilibre, on risque de perdre la stabilité. Lorsque vous faites un exercice pendant lequel vous restez sur place, mettez-vous près d’un mur, d’une chaise ou d’un comptoir pour vous y appuyer s’il y a lieu.

Cherchez d’autres options d’exercice

Toutes les personnes n’ont pas la même capacité d’équilibre. Un exercice pourrait être tout indiqué pour une personne mais s’avérer trop facile ou trop difficile pour une autre. Afin de s’assurer que les exercices conviennent à tous les participants et participantes, le moniteur ou la monitrice peut :

  • Évaluer l’équilibre de chaque personne et ensuite choisir des exercices qui conviennent à la capacité individuelle de chacune.
  • Évaluer l’équilibre du groupe pour cerner la capacité générale des participants et participantes et choisir des exercices qui conviennent à la capacité du groupe.
  • Proposer une option de niveau plus facile et de niveau plus difficile pour chaque exercice. Par exemple, le moniteur ou la monitrice pourrait montrer trois options différentes pour un exercice de la main : a) reposer les mains sur le dossier d’une chaise pour avoir un appui (la position la plus facile); b) faire passer les mains au-dessus du dossier de la chaise; ou c) placer les mains sur les épaules opposées (la position la plus difficile). Ces options permettent aux participants et participantes d’adapter les exercices à leurs propres capacités, ce qui fait que chaque personne dans la classe peut avoir un défi personnalisé. Il existe d’autres façons de varier le niveau de difficulté d’un exercice : rapprocher ou éloigner les pieds l’un de l’autre; se tenir sur une jambe ou deux; déplacer le poids du corps (jusqu’où se pencher).

Dans l’Information des consommateurs sur chacun des programmes d’exercice inclus dans l’Inventaire des programmes d’exercice pour prévenir les chutes, vous trouverez une catégorie intitulée « Adapté aux besoins du participant ou de la participante ». Dans cette catégorie, on indiquera si le moniteur ou la monitrice évalue le groupe ou l’individu, adapte les exercices aux capacités des participants et participantes ou du groupe, ou donne des options de différents niveaux de difficulté pour chaque exercice.

Dans certains cours, tels que le tai chi, il n’y a aucune évaluation ni d’options pour les exercices. Vous devrez probablement essayer une séance pour voir si le niveau de difficulté vous convient.

Tenez compte du nombre de participants et participantes

Dans un cours, on peut compter de quelques personnes à 50 ou 60 personnes par moniteur ou monitrice. Plus il y a de personnes dans le cours, moins le moniteur ou la monitrice a de temps pour vérifier que les exercices sont adaptés à chaque personne et que tout le monde fait les exercices correctement. Les participants et participantes dans un cours moins nombreux reçoivent une attention plus individuelle ce qui en fait une expérience d’exercice plus personnalisée.

Dans l’Information des consommateurs concernant chaque programme d’exercice inclus dans l’Inventaire des programmes d’exercice, vous trouverez une catégorie intitulée « Le rapport moniteur-participant ». Dans cette catégorie, on indiquera combien de personnes un moniteur ou une monitrice accepte dans son cours. Vous l’avez peut-être deviné, les cours qui comptent moins de participants et participantes sont plus dispendieux!

Assurez-vous que le cours est au niveau qui vous convient

Il vaut mieux trouver un cours qui convient à votre santé, vos capacités et vos goûts. Certains programmes d’exercice sont conçus pour tous, tandis que d’autres sont destinés spécifiquement aux personnes atteintes de problèmes médicaux tels que l’arthrite, la sclérose en plaques ou d’autres problèmes neurologiques. La majorité des programmes conviennent aux débutants et aux personnes ayant fait peu d’exercice, mais quelques-uns sont plus avancés. Informez-vous de la clientèle visée par les cours en matière d’âge et de problèmes de santé, du niveau de capacité recommandé pour les participants et de toute exclusion, s’il y a lieu.

Certains programmes d’exercice sont conçus pour la population générale, tandis que d’autres sont destinés spécifiquement aux personnes atteintes de problèmes médicaux tels que l’arthrite, la sclérose en plaques ou d’autres problèmes neurologiques. La majorité des programmes conviennent aux débutants et aux personnes ayant fait peu d’exercice, mais quelques-uns sont plus avancés.

Il existe différents programmes d’exercice qui travaillent l’équilibre et qui peuvent aider à prévenir les chutes. Il y a, entre autres, les cours d’exercice général, le tai chi, le yoga, les pilates et la danse (p. ex., la zumba et la danse en ligne). Il y a aussi des cours élaborés spécialement pour prévenir les chutes. Choisissez le genre d’exercice que vous aimez tout en prenant en compte les points suivants :

  • Pour les cours de danse, vous devez généralement pouvoir marcher sans aide à la mobilité, vous tenir sur les pieds pendant toute la séance et être capable de vous déplacer aisément dans un groupe nombreux.
  • Dans plusieurs cours de yoga et de pilates, on passe beaucoup de temps en position allongée ou assise. Par conséquent, ces cours ne travaillent pas assez l’équilibre pour prévenir les chutes. Les programmes inclus dans l’inventaire consacrent au moins 40 % d’une séance aux exercices en position debout pour travailler l’équilibre et la force musculaire, et ils sont recommandés puisqu’ils peuvent aider à prévenir les chutes. Si vous avez trouvé un cours de yoga ou de pilates ailleurs, demandez au moniteur ou à la monitrice quelle portion du cours est consacrée aux exercices en position debout.
  • La marche est un excellent exercice pour la santé et le bien-être, mais elle n’est pas efficace pour prévenir les chutes. Les programmes d’exercice qui incluent la marche sont moins efficaces pour prévenir les chutes que ceux qui ne l’incluent pas.
Nous pouvons vous aider à trouver un programme d’exercices qui vous aidera à prévenir les chutes.

Cet outil de recherche aide les personnes âgées, leurs amis, les membres de leurs familles et les professionnels de la santé à trouver un programme d’exercices qui respecte les recommandations en matière de prévention des chutes.

Pour trouver un programme d’exercices dans votre région, inscrivez votre code postal et vous obtiendrez une carte et la liste des programmes offerts près de chez vous. Vous pourrez ensuite sélectionner un programme d’exercices et vérifier certains renseignements, comme le coût, le public cible, le niveau d’aptitude, l’accès aux installations, etc. Ces renseignements vous permettront de choisir le programme qui répond à vos besoins. Vous pouvez aussi consulter les programmes d’exercices selon l’ordre alphabétique.

View Programs Alphabetically

Les critères que doivent respecter les programmes d’exercices pour être inscrits dans l’Inventaire des programmes d’exercice pour prévenir les chutes sont fondés sur des recherches et des consultations menées auprès du New South Wales Falls Prevention Network de l’Australie. Les programmes d’exercices sont considérés adéquats pour la prévention des chutes lorsqu’ils remplissent les critères suivants:
  1. Le programme comprend des exercices en position debout qui font appel à l’équilibre ou à la force physique de la façon suivante:
    • Réduction de la base d’appui – Par exemple, se tenir en position debout, les pieds rapprochés ou un pied devant l’autre.
    • Diminution de l’appui sur les mains – Par exemple, moins se servir des mains ou ne pas utiliser les mains pour garder l’équilibre.
    • Déplacer le centre de gravité – Par exemple, se pencher vers l’avant, vers l’arrière ou de côté ou bouger les bras ou les jambes.
    • Faire des tâches multiples – Par exemple, faire d’autres activités physiques (comme lancer une balle) ou d’autres activités cognitives (comme réciter l’alphabet à rebours) tout en restant en équilibre.
    • Bouger la tête – Par exemple, tourner la tête de côté ou la bouger de haut en bas tout en s’assoyant, en restant debout ou en marchant.
    • Réduire la vision – Par exemple, fermer les yeux ou diminuer l’éclairage dans la pièce.
    • Modifier les surfaces – Par exemple, se tenir debout sur des surfaces plus souples ou moins stables, comme du sable, un tapis ou un disque d’exercice (Duradisc).
    • Changer de direction – Par exemple, marcher en changeant de direction sur demande.
    • Contourner des obstacles – Par exemple, contourner des obstacles, passer par-dessus, passer en dessous ou marcher entre des obstacles ou se déplacer au milieu d’un groupe de personnes.
  2. Au moins 40 % de la durée du cours est consacré aux exercices d’équilibre en position debout ou aux exercices de développement de la force musculaire décrits au 1er critère.
  3.  Le programme est conçu et supervisé par un professionnel de la santé qualifié ou un spécialiste de l’exercice, notamment:
    • Physiothérapeute
    • Ergothérapeute
    • Thérapeute en sport
    • Physiologiste de l’exercice
    • Kinésiologue
    • Infirmier/infirmière
    • Gérontologue
    • Assistant(e) en réhabilitation
    • Coordonnateur(trice)/animateur(trice) de loisirs
    • Instructeur de tai-chi accrédité
    • Instructeur de pilates accrédité
    • Instructeur de yoga accrédité
    • Instructeur de conditionnement physique accrédité
    • Entraîneur personnel accrédité
Pour inscrire un programme d’exercice à l’Inventaire des programmes d’exercice pour la prévention de chutes ou pour modifier le contenu d’un programme d’exercice, suivez les étapes ci-dessous. Chaque programme doit être inscrit séparément, alors si vous inscrivez plus d’un programme, suivez les étapes pour chacun d’eux.

Pour inscrire un programme :

  1. Déterminez si votre programme répond aux critères d’inclusion à l’Inventaire de programmes d’exercice pour la prévention de chutes et répondez aux questions sur le Formulaire d’admissibilité au programme.
  2. Remplissez le Formulaire d’information aux consommateurs afin de fournir de l’information concernant votre programme d’exercice. Ce formulaire sera inclus dans l’inventaire pour fournir de l’information supplémentaire aux consommateurs sur votre programme d’exercice. Envoyez-nous le Formulaire d’admissibilité au programme et le Formulaire d’information aux consommateurs à injuryinfo@wrha.mb.ca ou à IMPACT – Injury Prevention (Prévention des blessures), ORSW, 490, rue Hargrave, Winnipeg (Manitoba)  R3A 0X7.
  3. Nous communiquerons avec vous afin de confirmer que votre programme d’exercice répond aux critères d’inclusion et de clarifier l’information fournie sur le formulaire d’information aux consommateurs, s’il y a lieu.
  4. Nous effectuons une vérification au hasard des programmes d’exercice qui ont été inscrits à l’Inventaire de programmes d’exercice pour la prévention de chutes afin de nous assurer que l’information fournie est exacte. Si vous avez inscrit un programme à l’inventaire, nous pourrons communiquer avec vous pour fixer une heure pour observer votre programme d’exercice. Si vous n’acceptez pas que nous observions votre programme ou si votre programme ne répond pas aux critères suite à notre observation, il sera retiré de l’inventaire.

Pour modifier l’information concernant un programme :

  1. Révisez l’information aux consommateurs de votre programme qui se trouve actuellement dans ce site Web. Vous trouverez votre programme dans l’inventaire à l’aide de l’outil de recherche du code postal.
  2. Utilisez le Formulaire d’information aux consommateurs pour réviser l’information de votre programme.
  3. Envoyez-nous le Formulaire d’information aux consommateurs révisé à injuryinfo@wrha.mb.ca ou à IMPACT – Injury Prevention (Prévention des blessures), ORSW, 490, rue Hargrave, Winnipeg (Manitoba)  R3A 0X7. Assurez-vous d’indiquer qu’il s’agit de l’information aux consommateurs révisée d’un programme actuellement inscrit.