Les blessures liées aux trampolines sont de plus en plus courantes au Canada à mesure que les familles canadiennes continuent d’utiliser des trampolines à la maison et que les parcs à trampolines deviennent de plus en plus populaires.

La Société canadienne de pédiatrie décourage fortement l’utilisation d’une trampoline à la maison.

Une chute d’une trampoline peut causer de très graves blessures telles que des fractures, des dislocations et des blessures à la tête et au cou. Les culbutes et les sauts périlleux sur une trampoline constituent les causes les plus fréquentes des blessures au cou : bon nombre de ces blessures sont graves et permanentes.

Si vous choisissez d’utiliser une trampoline, malgré les risques, suivez les directives suivantes concernant la sécurité de la Consumer Product Safety Commission des États-Unis (en anglais seulement) pour aider à prévenir les blessures, y compris la paralysie, les fractures, les foulures et les ecchymoses :

  • Ne permettre qu’à une seule personne à la fois de monter sur la trampoline.
  • Ne pas tenter ou permettre les culbutes, car retomber sur la tête ou le cou peut causer la paralysie.
  • Utiliser la trampoline uniquement s’il y a des coussins amortisseurs qui recouvrent complètement les ressorts, les crochets ou le cadre de celui-ci.
  • Installer la trampoline loin des structures, des arbres et des autres aires de jeu.
  • Ne jamais laisser un enfant de moins de 6 ans utiliser une trampoline de pleine grandeur.
  • Ne pas utiliser d’échelle pour accéder à la trampoline parce que cela permet aux jeunes enfants d’y avoir accès sans supervision.
  • Une enceinte de protection composée d’un filet de sécurité peut aider à prévenir les blessures résultant des chutes, mais cette structure ne remplacera jamais une supervision adéquate.
  • Ne pas mouiller la trampoline au moyen d’un arroseur ou d’un boyau d’arrosage.